Qui de ce fait, devient cousin Charles le Chauve tente immédiatement d'occuper le royaume de l'Est, il est toutefois repoussé par les forces de Louis le Jeune. En 874, Louis le Jeune épouse Liutgarde de Saxe, fille du comte Liudolf. Son règne est marqué par de nombreuses menaces sur l'unité de l'Empire carolingien : non seulement il dut faire face aux raids des Vikings, mais ses fils se révoltèrent contre lui en plusieurs occasions. Louis obtient ainsi le contrôle sur Aix-la-Chapelle et d'autres villes importantes sur la rive gauche du Rhin, telles que Cologne, Metz et Strasbourg. Il est roi de Germanie du 11 août 843 à sa mort. Après la mort de son père, il s’allia avec son jeune frère Charles (futur roi de France et empereur d’Occident Charles II le Chauve) contre son frère aîné Lothaire Ier. Carolingiens. Lothaire Ier se révolte alors contre son père Louis le Pieux. Au cours des années 872 et 873, Louis le Germanique reçoit les émissaires de l'empereur byzantin Basile Ier à sa cour de Ratisbonne. Les ambitions des grandes familles aristocratiques s'affirment alors de plus en plus, menaçant le pouvoir impérial. Il ne cesse d'intriguer contre son père (830, 832, 838), puis contre son frère Lothaire (→ serments de Strasbourg, avec Charles le Chauve, 842). Cliquez ici pour prendre le quiz! Louis II est le fils de Louis Ier dit le Pieux et de sa première épouse Ermengarde, fille d'Ingram, un comte franc provenant de la Hesbaye et un neveu de l'évêque Chrodegang de Metz appartenant à la famille des Robertiens. Néanmoins, le souverain de l'Est se remet de son état calamiteux et ses émissaires se rendent à la cour de Charles en menaçant de guerre. Ses premières années se font en partie à la cour de son grand-père, Charlemagne, dont il aurait gagné l'affection particulière. Le 14 février 842, cette alliance est renforcée par les serments de Strasbourg, transmis par le chroniqueur Nithard, que Louis prononce en langue tudesque et Charles en langue romane. Lothaire Ier se révolte contre son père Louis le Pieux qui veut prendre de nouvelles dispositions en faveur de son plus jeune fils Charles. (vers 805-Francfort-sur-le-Main 876), roi des Francs orientaux (817-843), de Germanie (843-876). Othon II, Othon III, et Henri II, dit le Saint . En réaction, Louis II, qui ne devait conserver que la Bavière, lança la troisième guerre civile. Quant à l’Alsace, c’est une histoire de mille ans ! Le nouveau roi continua la politique italienne de son prédécesseur. Lothaire est né en 795. Les deux armées se font face à Jouy, près de Soissons ; voyant que l'armée de Charles est plus importante que la sienne, Louis se retire sans combattre. Néanmoins, l'échec de l'expansion en Francie occidentale endommage son autorité de manière durable. Son père, apprenant la nouvelle, le déshérite, mais ses frères capturent leur père Louis près de Colmar le 30 juin. On remarque qu'à chaque fois, Louis II pardonne à ses fils toutes les attaques. En 856, Carloman, l'aîné, prend seulement le pouvoir dans la marche de Carantanie ; trois ans plus tard, Charles III le Gros reçoit le commandement sur les pays alamans. Louis II Le Germanique was born in 0806. En octobre 830, l'empereur est déposé avec l'accord des archevêques Agobard de Lyon et Ebon de Reims. Empereur. Institutions Sommaire des pages du site traitant des institutions, des textes juridiques et du fonctionnement de la société à travers l'histoire. À la diète de Compiègne en mai 830, Lothaire est nommé régent au nom de son père. Statistiques générales; Statistiques - réponses; Distribution des résultats; ... Louis Ier: le Pieux: 93%. Part de l’empire de Charlemagne, elle revient à Louis le Germanique en 870. Au total, Louis II peut renforcer son influence, tant en ce qui concerne le droit de l'investiture des dignitaires ecclésiastiques que la suprématie féodale en général. Louis I. er. Louis II dit « le Germanique » (en allemand : Ludwig der Deutsche), né vers 806 et mort le 28 août 876 à Francfort-sur-le-Main, issu de la dynastie des Carolingiens, est un des petits-fils de Charlemagne qui procèdent au partage de son Empire en 843. À la mort de Charlemagne, en 814, Louis le Pieux nomme ses fils aînés Lothaire et Pépin rois en Bavière et en Aquitaine, alors que Louis II, le plus jeune, reste à la cour de son père à Aix-la-Chapelle. Du fait de l'affaiblissement de Lothaire Ier et de son royaume médian compressé entre la Francie orientale de Louis et la Francie occidentale de Charles, il paraît inévitable que cette bande territoriale disparaisse. Il est décédé le vendredi 28 août 876 (cela fait 1144 ans) à l'âge de 72 ans. Louis le Germanique (né vers 804) et son demi-frère Charles le Chauve (né en 823) se révoltent contre leur frère ainé Lothaire afin d'obtenir une meilleure répartition de l'héritage paternel. L'infiltration slave jusqu'en Thuringe et en Istrie précède de peu l'irruption hongroise (dès 865). Il est donné par Morrison et Grunthal à Louis II ou à Louis III le Jeune, son fils. La crise éclata en 829 lorsque Louis le Pieux attribua à Charles un apanage comprenant l'Alémanie, la Rétie, l'Alsace et une partie de la Bourgogne. Charles Ier. » 2338 Louis II le Germanique. Le mariage de Lothaire II avec Teutberge reste sans enfants. En 841, Lothaire est battu. Louis II de Germanie Pour les articles homonymes, voir Louis II. ; 843 Partage de l'Empire carolingien au traité de Verdun : Francia occidentalis (future France) à Charles le Chauve, Francia orientalis (future Allemagne) à Louis le Germanique, Lotharingie (vallées de la Meuse, de la Moselle et du Rhône) à Lothaire. Par conséquent, l'héritier du trône se trouve être le petit-cousin du roi, le futur François Ier, qui épouse, en 1514, l'aînée des filles de Louis XII et d'Anne de Bretagne : Claude de France. Louis le Pieux sera déclaré incapable de gouverner. 7 févr. Fils de Louis 1er le Pieux ou le Débonnaire. Louis II, dit le Germanique. Pedigree report of Louis Ier Le Débonnaire De France, son of Charlemagne De France and Hildegarde De Vintzgau, born in , Chasseneuil, 86,. La reine Hemma, paralysée et muette, décède le 31 janvier 876 à Ratisbonne. Louis Ier Le Débonnaire had three wives named Theudelinde De Sens, Ermengarde De Haspengau, Judith D'altdorf and six children named Alpaïs, Lothaire Ier, Rotrude Ou Hildegarde, Louis II Le Germanique, Gisèle, Charles II Le Chauve. Il sera libéré par Pépin et par Louis le Germanique, sera réconcilié par l'Eglise et recouronné à Metz en 835. Au bout du compte, le traité de Verdun, en 843, met fin au conflit des trois frères : selon les Annales de Saint-Bertin, il établit la possession par Louis II de la Francie orientale, appelée plus tard « royaume de Germanie », tandis que Charles le Chauve obtient la Francie occidentale avec les biens du domaine royal français ; Lothaire, en tant qu'aîné, est reconnu empereur et obtient les territoires intermédiaires de la Francie médiane (Lotharii regnum) qui s'étendent de l'embouchure du Rhin à l'Italie, avec la ville impériale d'Aix-la-Chapelle et les États pontificaux. Ensuite, ses demi-frères aînés s'allient contre Louis afin de sauvegarder leur patrimoine. Roi de Germanie de 843 à 876 . La politique matrimoniale de Louis II lui assure le soutien des puissantes familles nobles. Charles est contraint de se réfugier en Bourgogne ; plusieurs évêques réagissent, sous la conduite de l'archevêque Hincmar de Reims. Rastislav est livré à Louis et condamné à mort ; plus tard, la peine est ramenée à l'aveuglement. Lors de la première guerre civile de Pépin et Lothaire contre leur père en 830, Louis II s'implique peu, mais il ne tarde pas à s'immiscer dans les querelles qui découlent des efforts de Judith pour assurer un royaume pour son fils Charles et les luttes qui en découlent. Lorsque les affrontements entre les membres de la dynastie carolingienne prenne fin, Louis II reprend sa place dans la lutte contre les tribus slaves à l'Est. Toutefois, en 875, il ne peut s'opposer au couronnement de son demi-frère Charles le Chauve comme empereur à Rome par le pape Jean VIII, bien qu'il envahit encore une fois la Francie occidentale en occupant le château d'Attigny. Plusieurs nobles sont destitués, notamment les comtes franconiens Udo et Bérenger de la dynastie des Conradiens. Les forces poussent jusqu'à Limoges, mais ne reçoivent qu'un faible soutien de la part des nobles d'Aquitaine et se retirent bientôt. Le Royaume franc proprement dit est attribué à … Dans les domaines de l'Alémanie et de la Saxe, par contre, il est dépendant du soutien des vassaux laïcs et ecclésiastiques, tels que l'abbé Grimald de Saint-Gall ou le comte souabe Conrad Ier, ainsi que des services des missi dominici et des comtes palatins. Leurs émissaires, menés par l'archevêque Wenilon de Sens, se rendent à Francfort pour s'adresser à Louis le Germanique. « Nous ne céderons ni un pouce de notre territoire, ni une pierre de nos forteresses. La succession de son fils Carlmann est reconnue ; en échange, Louis reconnaît que la Moravie dispose d'une Église indépendante sous l'évêque Méthode. Mais, de même, le prince Svatopluk se révolte contre la domination franque, vainc une armée bavaroise sous le commandement de Carlmann et contraint Louis II à entamer des négociations. Pierre le Grand proposa en 1707 à Louis XIV de mettre sur le trône de Pologe l’insurgé hongrois François II Rakoczi, soulevé contre le roi de Habsbourg de Hongrie et réfugié à Versailles. He died in the year 876. Louis Ier. En 874, le roi se rencontre avec son neveu l'empereur Louis II le Jeune et le pape Jean VIII à Vérone. Au vu de la santé fragile de leur père, les plus jeunes fils de Louis le Germanique réunissent près de Spire en 871 et se soulèvent plusieurs fois contre leur frère aîné Carloman. Le titre « le Germanique », eu égard au fait que Louis hérite de la partie Est de l'empire de son père, n'apparaît qu'au XVIIIe siècle. En 853, il fonde l'abbaye de Fraumünster à Zurich ; ses filles Hildegarde et Berthe en deviennent les premières abbesses. Il se brouille avec son fils Carlmann qui poursuit sa politique indépendante en Bavière et se rapproche des princes de Moravie. Il tentera alors d'attribuer la majeure partie de son empire à son fils cadet. Lothaire se soumet finalement à son père et ne garde que l'Italie. Par la naissance des fils Carloman, Louis III le Jeune et Charles III le Gros, le maintien de la lignée est assuré. Louis II dit « le Germanique » (en allemand : Ludwig der Deutsche), né vers 806 et mort le 28 août 876 à Francfort-sur-le-Main, issu de la dynastie des Carolingiens, est un des petits-fils de Charlemagne qui procèdent au partage de son Empire en 843. De frappe … Après sa mise à la retraite en 870, l'archevêque de Mayence occupe le poste, de celui-ci naquit le titre d'archichancelier. Les deux fils aînés de Louis II, Carloman de Bavière et Louis le Jeune meurent en 880 et 882, laissant tout le royaume de Francie orientale à leur frère cadet Charles III le Gros, couronné empereur d'Occident le 12 février 881. Aucun des fils de Louis XII et d'Anne de Bretagne ne survécurent. Cette humiliation suscitera un mouvement en sa faveur. En 827, Louis II épouse Emma de Bavière, une fille du comte Welf Ier et sœur cadette de Judith, seconde épouse de son père et mère du futur roi Charles II le Chauve. 1084-1105: Saliens: Henri IV: du Saint-Empire: 78%. Parents: LOUIS I° LE PIEUX et ERMENGARDE DE HESBAYE. Conjoint: EMMA DE BAVIERE. Il est ainsi le petit-fils de Charlemagne. Leurs fils hériteront à leurs décès, … Cette humiliation suscitera un mouvement en sa faveur. Louis IV, Le Germanique (920-†954) ... Otton, le futur empereur Otton Ier, Geberge, mariée en seconde noce avec le roi de France, Louis IV Hedwige de Saxe, mariée à Hugues duc de France, leur fils Hugues Capet, futur roi de France. Louis le Pieux sera déclaré incapable de gouverner.